Histoire de l'Ostéopathie

Photo Osteopathe do Nice

Andrew Taylor Still (1828 - 1917)

L'ostéopathie est née aux Etats-Unis le 22 Juin 1974. Andrew Taylor Still en est son inventeur . Fils d'un médecin et Pasteur méthodiste , lui même médecin et chirurgien mais déçu par la pauvreté de l'enseignement qu'il avait reçu et conscient que la médecine de son époque était inefficace , il a cherché à trouver des réponses à ses nombreuses questions .

En effet , la pratique de l'époque était la saignée , l'ingestion de sollution à base de mercure par exemple pour purger l'organisme et l'amputation dans les suites de blessures de guerre .

Un des évênements qui poussa A.T. Still à approfondir ses connaissances et établir une autre façon de soigner fût la perte de quatre membres de sa famille lors d'une épidémie de méningite .

En fait l'ostéopathie n'est pas une innovation en terme technique puisqu'A.T. Still n'a fait que reprendre les techniques des rebouteux et des magnétiseurs de l'époque. Il s'est également inspiré de la médecine des Indiens d'Amérique du Nord. L'originalité vient de l'élaboration d'une phylosophie selon laquelle le corps humain est une machine parfaite où tout les éléments nécessaires à la vie et au combat contre la maladie sont réunis. A partir de ce constat Still va chercher quelles peuvent être les causes du développement de la maladie.

Il approfondit alors ses connaissances en anatomie et fini par établir un lien entre la structure et la fonction. Pour lui il n'y a pas de maladie si les différentes parties du corps sont parfaitement ajustées , laissant ainsi le fleuve de vie (le sang) s'écouler tranquillement en apportant les éléments nécessaires à la lutte contre la maladie dans les moindres recoins de l'organisme.

Inspiré par un phylosophe anglais (Spencer), il élabore quelques grands principes nécessaires au maintien de la santé et qui doivent guider le thérapeute dans son traitement :
- L'unité de tout système vivant = chaque partie vit pour et par l'ensemble.
- L'étroite relation de la structure et de la fonction.
- Le mouvement (changement) comme manifestation première de la vie.
- La nécessité de la libre circulation des fluides au sein d'un système vivant.
- La capacité du corps à produire les substances nécessaires à son fonctionnement.
- La faculté d'un organisme vivant à s'auto-réguler et à surmonter la maladie. - Les lois de cause à effet.

Dès lors pour Still , venir en aide à une personne qui souffre nécessite une parfaite connaissance de l'anatomie et des relations des différentes parties du corps entre elles . Il faut également pouvoir par la palpation reconnaitre un éventuellement dérangement de la structure, la réajuster et enfin laisser la nature faire son travail pour rétablir la santé .

Louis Delhotellerie       
Ostéopathe D.O         


Retour accueil